SPORT

 

Le Comité exécutif (ComEx) de la Confédération africaine de football (CAF) se réunit à Accra ce 23 septembre 2017. Au programme du ComEx, l’organisation du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) et de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019). La CAF va-t-elle faire de grandes annonces concernant les pays hôtes du CHAN 2018 et de la CAN 2019 ?

Le prochain Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) aura-t-il lieu au Kenya et le Cameroun est-il toujours le pays idoine pour accueillir la 32e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019) ? C’est peut-être à ces questions que va répondre la Confédération africaine de football (CAF).

Le CHAN 2018 et la CAN 2019 figurent en effet au menu des discussions du Comité exécutif de la CAF qui se réunit à Accra, ce 23 septembre 2017, en marge de la Coupe de l’UFOA.

Au Kenya, le doute est permis

L’ordre du jour, établit en août dernier, prévoit que la CAF fasse le bilan de la récente visite d’inspection au Kenya.

Le Comité exécutif pourrait être tenté d’organiser le CHAN 2018 ailleurs. En effet, trois des quatre stades censés accueillir des matches ne sont pas totalement prêts. Et l’instabilité politique du pays, suite à un énième report de l’élection présidentielle, n’est pas de nature à rassurer la Confédération africaine, même si cette dernière a déjà vu bien pire comme contexte. Mais à trois mois et demi de la phase finale (12 janvier-février), la CAF veut-elle prendre le moindre risque ?

Une visite d’inspection imminente au Cameroun ?

Le Cameroun semble avoir un peu de sursis devant lui, comparé au Kenya. La visite d’inspection pour la CAN 2019, prévue en août, a en effet été reportée sine die, suite au « désistement » inexpliqué du cabinet d’audit mandaté par la CAF. La logique voudrait donc que le ComEx reprogramme très prochainement une visite d’inspection, histoire de juger sur place.

Le Comité exécutif pourrait cependant trancher dans le vif, à quinze mois de la première Coupe d’Afrique des nations à 24 équipes. Le temps presse et le Cameroun se retrouve avec une Fédération de football sous tutelle, suite à l’instauration d’un Comité de normalisation à la Fécafoot. Ce qui ne va pas arranger l’organisation du tournoi.

Candidatures pour la CAN féminine 2020

Voilà de quoi aiguiser l’appétit des pays candidats à l’éventuelle succession du Kenya et du Cameroun. De candidatures, il sera en tout cas question concernant la Coupe d’Afrique des nations des moins de 23 ans 2019 (qualificative pour les JO 2020) et de la Coupe d’Afrique des nations 2020.

(Visited 62 times, 1 visits today)