Oui, ce groupe sanguin est supérieur aux autres

De nouvelles théories scientifiques tendent à démontrer que le type de sang qui coule dans vos veines influence aussi votre santé. Quelles sont les différences entre les groupes sanguins ? Peut-on considérer un groupe comme « supérieur » ? Explications.

Votre groupe sanguin permet de mieux comprendre votre profil santé

Le sang qui coule dans nos veines serait fortement lié à notre santé. D’ailleurs, les naturopathes expliquent que certains régimes nutritionnels seraient inadaptés à votre type de sang. Ce « régime des groupes sanguins » est fondé sur le principe que chaque groupe sanguin possède des particularités héritées de nos ancêtres et qui sont plus ou moins compatibles avec notre alimentation actuelle.

Ils suggèrent de consommer uniquement de la nourriture adaptée à notre groupe sanguin, pour nous aider à trouver ou à retrouver notre poids idéal et aussi prévenir un certain nombre de maladies. Aujourd’hui, la recherche a pris des distances avec l’association groupe sanguin/régime alimentaire… D’ailleurs, une étude menée par des chercheurs canadiens, parue dans la revue Plos One, démontre que ce régime n’aurait aucun fondement scientifique. Pour cela, ils ont analysé le régime alimentaire de 1455 participants pendant un mois.

Ensuite, ils ont déterminé l’adhésion à chacun de ces régimes alimentaires (A, B, 0), grâce à un indice qu’ils ont calculé. Conclusion : si certains régimes-type ont eu un impact positif sur la santé cardiovasculaire, ces effets n’avaient aucun lien avec le groupe sanguin.

Au Japon pourtant, le fait de se renseigner sur le groupe sanguin d’une personne est aussi banal que de demander le signe astrologique. En effet, le groupe sanguin permettrait de deviner la personnalité et le caractère de la personne… D’ailleurs, lors d’un entretien d’embauche, le recruteur va systématiquement demander le groupe sanguin !

4 groupes sanguins bien distincts

Néanmoins, notre santé serait dans une certaine mesure liée à notre type de sang. Il existe 4 types A, B, AB et O (ou ABO). Le groupe sanguin est déterminé par l’absence ou la présence d’antigènes dans les globules rouges qui déclenchent une réponse immunitaire dans le corps. Nous possédons chacun des antigènes spécifiques qui permettent au système immunitaire de décider si une substance est étrangère ou non. Il s’agit de deux gènes hérités de nos parents qui codifient le groupe sanguin. Chaque groupe sanguin possède donc ses propres antigènes, à l’exception du groupe O qui n’en a pas mais qui possède deux anticorps.

Le groupe sanguin O : un sang « universel »

Les personnes de ce groupe sanguin sont des « donneurs universels » car elles peuvent donner leur sang aux personnes de tous les groupes sanguins, mais elles ne peuvent recevoir de sang que du même type de sang. Les personnes du groupe AB+ sont des receveurs universels mais elles ne peuvent donner du sang qu’au groupe AB+.

Selon les experts, ce groupe sanguin se démarque nettement car les personnes du groupe 0 sont moins sujettes aux risques de maladies cardiovasculaires (Accident Vasculaire Cérébral (AVC), infarctus). De plus, la probabilité pour que ces personnes soient touchées ou puissent mourir du paludisme est fortement réduite.

Les personnes du groupe sanguin AB présentent un risque plus élevé de rencontrer des problèmes de santé de ce type. Les personnes du groupe sanguin 0 sont également plus à l’abri de certains types de cancers comme le cancer de l’estomac ou du pancréas par exemple. En général, les personnes du groupe sanguin 0 ont tendance à être considérées comme relativement « protégées ».

Avantages et inconvénients du groupe sanguin O

Les personnes de ce groupe auraient tendance à être plus sensibles aux remontées acides de l’estomac, mais elles parviennent facilement à digérer les graisses et les protéines. Leur système digestif facilite le métabolisme du cholestérol d’origine animale. Par ailleurs, les glucides simples comme les céréales sont facilement convertis en triglycérides et en graisse.

Les personnes du groupe sanguin 0 plus sujettes à la colère ?

On constate chez ces personnes une colère excessive, une tendance à l’hyperactivité, des crises, etc. La caféine est donc particulièrement nocive pour eux et souvent déconseillé

(Visited 336 times, 1 visits today)