BÉNIN: l’opposition dit non à Patrice Talon

Au Bénin, l’opposition à Patrice Talon s’affiche de plus en plus. A l’appel du Front pour le sursaut patriotique (FSP), qui regroupe plusieurs petits partis et les syndicats, un meeting était organisé, vendredi 13 octobre, à la Bourse du travail, à Cotonou. Une bonne partie des 23 députés sur 83 qui se sont opposés à la révision de la Constitution, en mars dernier, était présente.

Les 17 députés de l’opposition, issus de différentes formations politiques, ont fait leur apparition sous des applaudissements. C’est leur première sortie aux côtés du Front pour le sursaut patriotique. Face à une foule dense rassemblée devant la Bourse du travail, le député Basile Ahossi prend la parole.

« Nous sommes heureux  d’être parmi vous parce qu’à l’Assemblée nous sommes minoritaires. Il y a des lois qui passent à l’Assemblée dont vous êtes mécontents. Nous continuerons le combat en espérant que notre nombre va s’agrandir », a-t-il déclaré.

Le Front pour le sursaut patriotique dénonce, depuis plusieurs mois, la gouvernance de Patrice Talon. Il demande l’organisation d’Assises nationales.

« Il est temps que le président Patrice Talon et que vous, le peuple, le Front pour le sursaut patriotique demande au président de réunir au plus tard, à la fin de cette année, des Etats généraux pour que nous puissions revoir la situation dans le pays », a déclaré pour sa part, Jean-Kokou Zounon, porte-parole du FSP.

Le Front annonce aussi l’organisation d’une marche début novembre. De leur côté, les sept centrales syndicales appellent à manifester la semaine prochaine.

(Visited 109 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *